En 2017 près de la moitié des Belges ont diminué leur consommation de viande

wrapper2

wrapper

Selon les nouveaux chiffres fournis par iVOX à l'ASBL EVAvzw avec le soutien de Bruxelles Environnement et Good Food.

Il ressort de cette nouvelle enquête que principalement dans les grandes villes les habitudes alimentaires vegan et veggie sont en progression. Avec Bruxelles en tête.

Près de la moitié des Belges (44%) mangent actuellement moins de viande qu’il y a un an. La tendance à la baisse de la consommation de viande en Belgique se poursuit. 7% des personnes interrogées ne mangent pas de viande et 9% flexitariennes (mangent végétarien au moins 3 fois par semaine), cela signifie que 16% des Belges mangent la plupart du temps végétarien.

L’augmentation du nombre de végétariens et de vegan en Wallonie est remarquable. Le retard de la Wallonie par rapport à la Flandre a maintenant été rattrapé. La Wallonie compte actuellement 1% de vegan, 6% de (presque-)végétariens et 9% de flexitariens. En 2016, les chiffres s’élevaient respectivement à 0%, 3% et 5%. En Flandre, nous recensons 1% de vegan, 3% de végétariens et 8% de flexitariens.

Bruxelles suit l’exemple d’autres métropoles européennes
Que ce soit à Bruxelles, à Anvers ou à Gand, les nombres de vegan, végétariens et flexitariens sont en nette progression.
A Bruxelles, les chiffres s’élèvent à 4% pour les vegan et 8% pour les végétariens. Le nombre de vegan est donc bien plus élevé qu’en 2016 (0,1%) et que dans d’autres villes belges. Bruxelles suit l’évolution que nous remarquons depuis plusieurs années dans d’autres métropoles telles que Berlin, Londres et New York. 84% des Belges se disent omnivores pour 73% à Bruxelles.

Pour Céline Fremault, Ministre bruxelloise de l’Environnement : « Les résultats de l’enquête montrent que les Bruxellois sont prêts à découvrir de nouvelles alternatives veggie et de changer leurs habitudes de consommation pour prendre soin de leur santé et de leur environnement. C’est tout à fait en adéquation avec la stratégie Good Food lancée en 2016 et qui vise à atteindre certains objectifs d’ici 2020 comme par exemple le fait que 100% des cantines publiques et 50% des cantines scolaires proposent au moins un menu végétarien par semaine ou encore, que 30% des bruxellois mangent végétarien au moins une fois par semaine.
Des campagnes telles Jeudi Veggie nous aident évidemment à atteindre les objectifs régionaux et c’est pourquoi nous les soutenons. »

Surtout les jeunes belges
Nous remarquons également qu’un grand nombre de végétariens parmi les Belges ont moins de 34 ans, à savoir 7% pour 3,5% dans la catégorie des 35-54 et 2% parmi les + de 55 ans. Ces chiffres sont encourageants pour le futur. 43% des Belges mangeraient plus souvent végétarien ou vegan si un membre de leur famille le devenait.

Le bien-être animal prend de l’importance
La première raison invoquée par les végétariens et les vegan quant au choix de leur régime alimentaire est le bien-être animal. En deuxième position, on retrouve l’environnement et, ensuite, la santé.
Il est frappant de constater que pour les non-végétariens et les non-vegan le bien-être animal semble plus important qu’il y a deux ans et se retrouve ainsi à la seconde place. La santé reste la première motivation invoquée pour diminuer sa consommation de viande et de poisson et l’environnement est donc relégué à la troisième position.

Les Belges sont positifs à l’égard des vegan et végétariens
Près de la moitié des Belges (47%) adaptent leurs plats à leurs invités si ceux-ci sont végétariens ou vegan. Presque 4 Belges sur 5 (74%) trouvent que tous les restaurants devraient proposer une option végétarienne et la moitié (52%) pensent qu’il faudrait également une option vegan.

L’impact impressionnant de la campagne Jeudi Veggie
43% des participants au Jeudi Veggie indiquent avoir diminué leur consommation de viande après avoir participé à la campagne Jeudi Veggie.
40% des participants au Jeudi Veggie ont cessé de manger de la viande plusieurs jours par semaine.
28% des participants aux Jeudi Veggie indiquent être passé à un régime végétarien après avoir participé à la campagne Jeudi Veggie.

De bonnes résolutions pour le futur
63% des Belges pensent que dans le futur le nombre de personnes qui mangent végétarien va croître. Et 62% pensent que cela deviendra une nécessité dans le futur. En ce qui concerne les vegan, 43% des Belges pensent que leur nombre va s'accroître dans le futur. 40% des Belges ont l’intention de diminuer leur consommation de viande et de poisson.

Contexte de l’enquête:
Enquête en ligne menée en janvier 2018 par le bureau iVOX auprès de 1000 Belges de plus de 18 ans.

13/02/2018