EVA en 2022: bilan annuel

wrapper2

wrapper

VeggieChallenge 2022

La plus grande campagne de cette année fut à nouveau le VeggieChallenge, dont l’objectif est d’inciter les Belges à manger végétarien ou végane autant que possible durant le mois de mars. Et ce fut un véritable succès ! Une étude de GFK montre qu’une famille belge sur huit a participé. Cela signifie que 633 000 familles ont mangé veggie au moins durant quelques jours au cours de ce mois !

Pas moins de 13 villes et communes ont participé au VeggieChallenge. Cette année, la ville d’Hasselt a sorti son épingle du jeu et a été élue meilleure Veggie City 2022. Avec près de 600 inscriptions, la ville a enregistré le plus grand nombre de participants par rapport au nombre d’habitants.
Par ailleurs, 11 entreprises ont également encouragé leurs collaborateurs à relever ce défi. Le centre culturel de Diest s’est un peu plus démarqué que les autres et a été élu la meilleure “Veggie Company 2022”.

Les supermarchés Colruyt, OKay, Spar, Bio-Planet et Lidl ont fait la promotion de la campagne en tant que partenaires commerciaux, en offrant des remises supplémentaires sur les produits veggie et en communiquant sur le VeggieChallenge.
Grâce à notre collaboration avec De Morgen, notre partenaire média, divers articles, reportages en ligne et podcasts sur l’alimentation végétale ont été publiés en février et mars. Un DM Magazine entier a également été consacré à cette thématique.

Ensemble, tous les participants ont économisé 18 000 tonnes de CO2, 26 milliards de litres d’eau, 47 km2 de terres et épargné la vie de 1,5 million d’animaux !

EVA devient ProVeg

Ce projet sur lequel nous travaillons en coulisses depuis plusieurs années déjà a enfin pu être officialisé en 2022 : le passage d’EVA à ProVeg !
En juin, nous avons diffusé quelques vidéos dans lesquelles les célébrités flamandes Clara Cleymans, Wannes Cappelle ainsi que l’équipe d’EVA elle-même vous posaient la question : l’association EVA a-t-elle besoin d’un nouveau nom ? Vos réactions furent partagées, mais le nouveau nom a fini par voir le jour !

En réalité, plus qu’un changement de nom, le passage d’EVA à ProVeg est un choix stratégique qui nous permet, en tant qu’organisation belge, de faire partie d’un réseau international et de renforcer ainsi notre impact.
Des problématiques comme le changement climatique, la santé, le bien-être animal et la répartition équitable des ressources alimentaires transcendent nos frontières nationales. Pour trouver des solutions, nous devons donc unir nos forces.

Le 29 juin, nous avons célébré cette transition à l’occasion de notre soirée de lancement « EVA devient ProVeg », en présence de nos partenaires sympathisants, de nos bénévoles, des membres de l’équipe et de quelques collègues de chez ProVeg. Ce fut une très belle journée au cours de laquelle nous nous sommes remémoré les 22 années d’EVA, tout en nous tournant vers l’avenir.

Nous continuerons à utiliser les deux noms EVA/ProVeg jusqu’à la fin de l’année pour, ensuite, basculer totalement vers le nom ProVeg. Nous travaillons dur en interne sur notre nouvelle identité, ainsi qu’un tout nouveau site Web que vous pourrez découvrir dans le courant de l’année 2023.

EVA à Bruxelles

L’année 2022 fut importante pour EVA/ProVeg et notre travail à Bruxelles n’a pas fait exception. Nouveaux collègues, nouveaux bureaux, nouvelle stratégie régionale…, notre passage à ProVeg a coïncidé avec de nombreux changements dans la capitale.

Cela fait maintenant 11 ans que nous sommes actifs à Bruxelles, avec le soutien de Bruxelles Environnement. Ces dernières années, le Jeudi Veggie a été le point central de nos actions. Il s’agissait de la première campagne bilingue pour notre organisation et elle a donné lieu à de nouvelles opportunités.

Cette année, deux nouveaux collaborateurs ont rejoint notre équipe de Bruxelles. Nous avons également eu la chance de collaborer avec deux collègues de l’Union végétarienne européenne et de ProVeg International pour porter notre travail politique au niveau européen.

Grâce à cette nouvelle équipe, nous avons à nouveau pu réaliser de nombreux projets. Il y a eu la troisième édition du VeggieChallenge et, pour la deuxième année consécutive, la campagne fut également déployée en Français. Cette année, le chef Wim Ballieu a réalisé un stoemp végétal à bord du foodtruck VeggieChallenge de Garden Gourmet au Bois de la Cambre. Cinq communes bruxelloises ont également rejoint le VeggieChalllenge et invité leurs habitants à participer.

Le groupe de bénévoles bruxellois n’est pas non plus resté inactif. Ils ont, entre autres, représenté EVA au festival de l’environnement dans le parc de Tour & Taxis et lors du Vegan Street Festival. Grâce à eux, le Chili for Willy a également pu traverser la frontière, depuis la Région flamande jusqu’à la capitale.

Nous avons également continué à collaborer avec des professionnels de l’alimentation à Bruxelles, afin d’introduire des repas veggie toujours plus nombreux et de meilleure qualité au sein des cantines. Nous avons engagé un nouveau chef francophone qui a pour mission d’accompagner davantage de cuisines collectives à Bruxelles et en Wallonie. En outre, nous avons fait partie du jury des labels GoodFood pour les cantines et restaurants, afin d’encourager les cuisines à poursuivre leurs efforts.

À présent, nous nous projetons dans l’avenir… en 2030 pour être plus précis. La Région de Bruxelles-Capitale s’est fixé des objectifs de durabilité pour les huit prochaines années, dans le cadre de la stratégie Good Food 2, à laquelle nous sommes fiers de participer. L’un des objectifs est, par exemple, qu’au moins la moitié des Bruxellois adoptent une alimentation flexitarienne (ou végétarienne ou végétalienne) d’ici 2030. La Région souhaite également que la consommation de produits laitiers diminue et que celle des légumineuses et protéines végétales augmente. Nous travaillons en étroite collaboration avec elle pour pouvoir atteindre ces objectifs, ensemble !

Au fait, saviez-vous que Bruxelles fut encore la région la plus « veggie-friendly » de Belgique en 2022 ? Nous rêvons de faire de notre capitale un exemple à suivre pour les autres pays.

Nouveaux chiffres iVOX

Mesurer, c’est connaître et mieux comprendre. C’est pourquoi, tous les deux ans, EVA/ProVeg mène une étude sur les habitudes alimentaires des Belges, en collaboration avec l’agence d’études de marché IVOX. Les résultats de l’enquête de 2022 ont été dévoilés en février. Elle démontre, entre autres, que la consommation de viande des Belges continue de baisser.
Dans le même temps, 1 Belge sur 3 déclare manger des légumes au moins une fois par semaine. Le nombre de Belges qui consomment quotidiennement de la viande et du poisson continue également de baisser. Néanmoins, 68 % des Belges se considèrent comme de véritables omnivores. Le pourcentage de (quasi) végétariens et végétaliens reste faible, mais a significativement augmenté depuis 2020, passant de 5 à 8 %. Le nombre de flexitariens est également en hausse : 28 % déclarent manger végétarien au moins un jour par semaine, contre 25 % en 2020 et 13 % en 2016.

On note, par ailleurs, un intérêt grandissant pour les substituts de viande et de produits laitiers. Aujourd’hui, deux tiers des Belges consomment de temps à autre des substituts de viande. Les substituts présentant une forte ressemblance à la viande restent les plus populaires. Mais le tofu, le tempeh, le seitan, ainsi que les garnitures pour sandwichs voient également leur consommation se multiplier par rapport à 2020. La part des Belges consommant quotidiennement des produits laitiers est en légère baisse, tandis que les alternatives végétales gagnent en popularité.

Enquête dans les supermarchés

Fin 2021, des collaborateurs de BE Vegan, EVA et Bite Back ont mené des enquêtes dans les six plus grandes chaînes de supermarchés de Flandre et de Bruxelles — Albert Heijn, Aldi, Carrefour, Colruyt, Delhaize et Lidl — afin de savoir comment se porte l’offre de produits végétaliens.
L’étude faisait suite à un recensement effectué en 2019. Les résultats de ces tests comparatifs ont été annoncés en février.

C’est auprès de la chaîne de supermarchés Albert Heijn que les consommateurs trouveront le plus grand choix. Delhaize arrive en seconde position, suivi par Carrefour et Colruyt. Parmi les discounters, Lidl compte le plus de produits végétaliens.

De manière générale, l’offre a considérablement augmenté dans les différents supermarchés, ces dernières années. On enregistre une croissance particulièrement forte dans le segment des substituts de viande et de poisson (+ 65 %) et des substituts laitiers (+ 28 %). La tendance la plus marquante est la montée en puissance des alternatives végétales au fromage (+ 310 %) et des yaourts végétaux (+ 93 %). Les alternatives au lait, aux yaourts et à la crème sont déjà bien installées auprès des consommateurs.

Parmi les hausses significatives, on compte également les plats surgelés (+ 198 %), avec l’arrivée, entre autres, des pizzas surgelées véganes et des sauces froides (+ 47 %) avec, principalement, le développement d’une large gamme de mayonnaises véganes.

Pop-up Toreke aux Gentse Feesten

Après avoir manqué deux étés, l’engouement pour les Gentse Feesten s’est fait particulièrement ressentir cette année ! Grâce à la décision de la ville de Gand de donner une place plus importante à une offre veggie et végane, vous avez pu déguster de délicieux mets végétaux un peu partout dans le centre-ville. Au cours de la journée ou de la soirée, vous avez également pu nous rendre visite au Steendam pour un copieux en-cas végétal. Pour l’occasion, l’asbl Toreke a transformé notre Veggiehuis en restaurant d’appoint avec terrasse d’été. Pendant dix jours, plus de 1600 fêtards sont venus y déguster des gourmandises végétales à petit prix.

Journée des bénévoles

Le samedi 4 juin, après deux années d’interruption, nous avons pu à nouveau organiser une journée des bénévoles « en vrai ». Cette belle journée a rassemblé une quarantaine de bénévoles au cœur de notre Veggiehuis de Gand. Lors de sessions d’immersion, nous avons pu approfondir certains sujets : EVA devient ProVeg, les collaborations avec les partenaires, mais aussi l’échange de bonnes pratiques entre les groupes locaux.
Nous avons également eu l’occasion de rattraper le temps perdu, car, au final, c’est cela qui nous aura manqué le plus !

Bien sûr, pas de journée des bénévoles sans gourmandises : nous avons démarré la journée avec de délicieuses pâtisseries véganes. Ensuite, Lily de Veggie is Halal a donné un atelier de cuisine colombienne et l’équipe du bureau a concocté quelques desserts pour gâter les bénévoles. Cerise sur le gâteau, chacun s’est vu offrir un livre de cuisine reprenant les recettes préférées des collaborateurs et bénévoles. Parce que l’alimentation végétale et savoureuse, ainsi que l’inspiration mutuelle sont au cœur de nos activités.

Événements groupes locaux

Après 2 années de ralentissement dans leurs activités, les groupes locaux ont à nouveau pu tout donner en 2022. En collaboration avec Netwerk Aalst, EVA Aalst a organisé mensuellement un petit-déjeuné-ciné lors duquel vous avez pu profiter, en famille, d’un buffet petit-déjeuner végétalien, suivi de la projection d’un film adapté aux enfants. Les stands d’information ont pu reprendre du service et de nombreux bénévoles ont participé aux salons et événements locaux pour informer le public sur les bienfaits d’une alimentation végétale. Parmi ces événements, notons l’organisation de plusieurs initiatives entièrement véganes avec le Vegan Vibes, le Vegan Summer Fest et le Vegan Street Festival !

Les groupes locaux ont également pu profiter des avantages des événements en ligne : lors du VeggieChallenge en mars, plusieurs webinaires, entre autres sur la nutrition végétale et le sport, ont permis de toucher un public plus large. Bien sûr, rien ne remplace le plaisir des rencontres physiques. Nous avons donc été particulièrement ravis de vous retrouver en septembre, lors de nos Langste Veggietafels à Anvers et Malines, où plus de 500 personnes ont pu profiter d’un pique-nique veggie ou des délicieux mets proposés aux divers stands de restauration. Lors de la quatrième édition du Chili for Willy organisé début octobre, 8 groupes locaux ont vendu ensemble plus de 600 portions de chili sin carne et 200 desserts. Ce qui nous a permis de récolter plus de 7000 euros !

V-Label

Le V-Label, c’est le logo jaune et vert, aisément identifiable, que vous pouvez trouver sur de nombreux produits végétariens et végétaliens. Les bénéfices générés par le V-Label reviennent intégralement à des organisations qui œuvrent pour un monde végétal. Nous détenons la licence pour les produits V-Label fabriqués en Belgique. En achetant ces produits, vous soutenez indirectement des organisations engagées dans le végétal et contribuez ainsi à un futur plus végétal.

Cette année, malgré la conjoncture économique difficile, nous avons eu le plaisir de compter dix nouveaux clients V-Label. Plus de 300 nouveaux produits ont été approuvés, dont la grande majorité est végétalienne. Nous poursuivrons bien entendu les audits sur les sites de production afin de soutenir la crédibilité de ce label de qualité.

Nouveaux collègues

Une bouffée d’air frais a soufflé sur l’équipe d’EVA/ProVeg ! Après avoir dit au revoir à plusieurs collègues au cours de l’année dernière, notre équipe s’est renforcée avec pas moins de six nouveaux collaborateurs : Joni, Lucy, Laura, Loïck, Yashin et Toos. En tant que chef de projet, Joni se lance avec enthousiasme dans le VeggieChallenge et les projets autour des cuisines de collectivités, pour lesquels elle collabore étroitement avec Laura, la toute nouvelle stratège et réseauteuse Food Service, ainsi que Lucy, responsable de la communication B2B. Après son stage en début d’année, Yashin rejoint l’équipe communication en tant que chargée de communication junior pendant que Loïck se concentre sur nos activités à Bruxelles, durant le congé maternité de Jessica. Avec sa vision claire du monde végétal, Toos remplace Lucy qui vient également de donner naissance à son premier enfant.

Lobbying et politique

Avec Next Food Chain, EVA/ProVeg, soutenue par nos partenaires, fait du lobby contre les directives visant à limiter l’utilisation des dénominations relatives à la viande pour les substituts végétaux. La discussion avait déjà été close en 2020, au niveau européen, mais la Belgique a remis le débat à l’ordre du jour en ce début d’année. EVA/Proveg souligne l’absurdité de ces mesures. Les études montrent que des appellations comme « morceaux de poulet végétarien » ou encore « viande hachée végétalienne » ne sont en aucun cas déroutantes pour les consommateurs. Nous pensons que le gouvernement devrait encourager l’évolution végétale plutôt que de compliquer la vie des producteurs de substituts de viande avec des mesures inutiles.

En collaborant avec nos collègues de ProVeg International, nous sommes également en mesure de faire pression sur la politique climatique et alimentaire européenne. Par exemple, depuis 2017, l’Union européenne promeut la distribution de produits laitiers dans les écoles, de la maternelle au collège. Il était temps, selon nous, de changer cela ! En juin, l’Union européenne a ouvert une consultation publique sur son programme scolaire, afin que chacun puisse apporter sa contribution aux recommandations nutritionnelles de demain. C’est ainsi que ProVeg International a lancé une pétition pour ajouter le lait végétal au programme scolaire. Une campagne que nous avons soutenue en Belgique. Car le lait végétal n’est pas seulement bon pour la planète et les animaux. Il favorise également l’inclusion sociale en milieu scolaire. Avec plus de 70 000 signatures recueillies à travers l’Europe, nous avons déjà pu faire clairement entendre notre voix auprès de l’UE. Merci à tous ceux qui ont signé, partagé et soutenu cette campagne !

Pour la première fois cette année, grâce à la présence de ProVeg International, les systèmes alimentaires ont été inclus au programme de la conférence des Nations Unies pour le climat COP27. En compagnie de partenaires du monde entier, ProVeg a, entre autres, dirigé le pavillon « Food4Climate », l’un des nombreux pavillons alimentaires de la conférence. Le pavillon couvrait 130 m2 et abordait différents thèmes autour de l’alimentation et l’agriculture. Le pavillon a souligné, auprès des quelque 200 délégations de pays participants à la conférence, l’importance de revoir notre système alimentaire et agricole pour lutter contre la crise climatique.

Focus sur la récolte de fonds

L’année dernière, nous nous sommes pleinement engagés à convertir nos membres en supporters EVA mensuels ou annuels. Une étape nécessaire si nous souhaitions maintenir la santé financière de notre organisation et continuer d’accroître notre impact à l’avenir. À présent que la transition est terminée, nous nous concentrons sur les prochaines étapes du processus. Avec la collaboration de consultants externes, et depuis décembre également, avec l’arrivée d’un nouveau collègue qui œuvre dans la collecte de fonds, nous découvrons de nouvelles façons d’impliquer encore plus nos sympathisants actuels et d’en recruter de nouveaux. C’est de cette façon que notre organisation pourra continuer de grandir et contribuer à un déploiement plus rapide de l’évolution végétale.

Food professionals

Avec l’arrivée, cette année, de nouveaux collègues au sein de l’équipe de cuisines de collectivités EVA/ProVeg, nous avons encore élargi nos activités à destination des professionnels de l’alimentation. Après la pandémie, la demande pour une restauration végétale de haute qualité est redevenue d’actualité : de nombreux employés sont retournés aux bureaux, les élèves et étudiants ont repris le chemin de l’école et les soins de santé ont doucement repris leur cours normal. Cette année, nous avons donné au total 14 ateliers Veggie for Chefs. Grâce à ces ateliers pratiques, les chefs de cuisines collectives ont appris à maîtriser les ficelles de l’alimentation végétale. Par ailleurs, 7 entreprises ont opté pour une session théorique au cours de laquelle leurs chefs ont appris les ingrédients de base, le coût des aliments et les techniques de vente spécifiques à l’offre végétale. Cette année encore, nous avons également développé une quinzaine de recettes 100 % végétales adaptées aux cuisines de collectivités, que nous mettons gratuitement à disposition sur notre site internet. Pour souligner l’importance de notre travail auprès des professionnels (davantage de repas = davantage d’impact), nous avons lancé une vidéo sur la cuisine collective dans laquelle des clients satisfaits racontent comment cet accompagnement les a aidés et pourquoi ils pensent que l’alimentation veggie est l’avenir. Vous pouvez découvrir cette vidéo sur notre site Web, ainsi que sur notre chaîne YouTube.

Nous ne sommes pas subventionnés pour notre travail auprès des professionnels. C’est pourquoi la coopération avec des partenaires qui croient en notre mission est cruciale. Ces dernières années, nous avons pu construire de belles collaborations avec Alpro et Greenway. Cette année, un troisième partenaire nous a rejoints : Bonduelle. Comme nous, la plus grande marque de légumes au monde souhaite accompagner les chefs dans la transition vers une alimentation plus végétale et qualitative. Le « perfect match », donc !

Nous sommes également toujours ravis de partager notre expertise sur l’alimentation végétale avec d’autres parties prenantes, lors de salons et conférences spécialisés. Nous avons notamment donné des présentations, tenu des stands d’information et participé, entre autres, aux salons Java, Horeca Expo, Bidfood et Tavola, ainsi qu’au Channel Safari de la Foodservice Alliance. Nous étions également présents à Berlin pour la conférence Next Food de ProVeg Germany, où nous avons pu partager notre expertise, élargir notre réseau et nous immerger dans les dernières tendances technologiques en matière d’innovation alimentaire végétale.

Next Food Chain

Next Food Chain est le premier réseau d’entreprises autour de l’alimentation végétale en Flandre. EVA/ProVeg et Bond Beter Leefmilieu collaborent depuis 2019 et ont fondé ce réseau. Celui-ci s’attache à faire de l’alimentation végétale un choix naturel, du champ à l’assiette. Avec Next Food Chain, nous rassemblons les acteurs de toute la chaîne alimentaire et initions une nouvelle dynamique.

Cette année, nous avons maintenu le contact avec nos membres par le biais de mailings et d’événements. Nous les avons tenus informés des directives relatives aux appellations veggie. Nous sommes également en contact avec des partenaires intéressés, ainsi que des membres potentiels et d’autres parties prenantes. Le réseau a accueilli 3 nouveaux membres : TipToh (boisson végétale à base de pois jaune), Fabrizio & Friends (pâtes véganes), Pa’lais (tartinades et sauces à base de noix de cajou). Quatre réunions de membres ont donné lieu à des échanges enrichissants.

Le vendredi 21 octobre s’est tenue la journée d’étude De Eiwitshift en Flandre. Au total, 220 intervenants issus de différents secteurs ont participé au congrès. Les réactions furent très positives. Pour l’organisation de cette journée d’étude, nous avons noué un partenariat fructueux avec le Département flamand Environnement.

Afin de soutenir nos membres, nous menons une enquête dans les supermarchés avec la plateforme “Questionmark”. Nous vous présenterons les résultats de cette étude en 2023.

Andermaal 2.0

Après deux années de succès, mais aussi de nombreux défis (crise sanitaire, accès difficile aux écoles), le projet Andermaal destiné aux étudiants a pris fin, non sans une belle touche finale ! En effet, le projet a donné lieu à la création d’un sympathique livre de cuisine qui a suscité de nombreuses réactions positives. Le projet Andermaal a montré que non seulement les étudiants des écoles hôtelières pouvaient trouver l’inspiration dans les légumes, mais aussi que les professeurs en redemandaient ! En septembre, l’association BOS+ a lancé un autre projet : Andermaal voor Leerkrachten, auquel nous participons à nouveau en tant qu’experts. Cette année encore (2023) des ateliers seront organisés pour les enseignants, avec le chef Pieter-Jan Lint, en collaboration avec Horeca Forma. Les professeurs pourront également compter sur du matériel pédagogique actualisé, dès le début de l’année 2023, bien pratique pour agrémenter leurs cours ! Vous connaissez un enseignant en dernière année de l’enseignement secondaire dans une école hôtelière ? Pensez à lui transmettre nos informations ! Le projet continuera d’être mis en œuvre durant l’année scolaire prochaine.

Faites un don

Tout ceci n’aurait pas été possible sans votre soutien. Merci !
Vous souhaitez donner à EVA un coup de pouce supplémentaire pour réaliser ses projets d’avenir ?

Faites un don en surfant sur evavzw.be/fr/doe-een-gift ou effectuez directement votre versement :

IBAN : BE 53 5230 8011 0153
BIC : TRIOBEBB

Mentionnez « gift » en communication

Les dons à EVA sont fiscalement déductibles à partir de 40 €.

21/12/2022

Vertical Tabs