L'alimentation végétale a le vent en poupe

wrapper2

wrapper

Une étude menée par iVOX à la demande de l'asbl EVA en janvier 2022 montre que la consommation de viande par les Belges continue d'aller dans le bon sens. Entre-temps, 1 Belge sur 3 indique qu'il mange végétarien au moins une fois par semaine. Le nombre de Belges qui mangent de la viande et du poisson quotidiennement continue également à diminuer. Le pourcentage de (quasi) végétariens et de végétaliens reste faible, mais augmente sensiblement par rapport à 2020, passant de 5 % à 8 %. Le nombre de flexitariens est également en augmentation : 28 % d'entre eux mangent des aliments végétariens au moins trois jours par semaine. En 2020, ce chiffre était de 25 % et en 2016 de 13 %.

Opportunités pour les professionnels de l'alimentation

En outre, 4 mangeurs de viande sur 10 souhaiteraient manger moins de viande à l'avenir. Il existe donc un bon potentiel de croissance de la proportion de végétariens et de végétaliens en Belgique dans les prochaines années. Elle pourrait très bien dépasser les 10% très bientôt. Cela s'explique aussi par le fait que ce sont surtout les Belges de moins de 35 ans qui veulent passer à l'acte.

L'essor de l'alimentation végétarienne et végétalienne offre donc également des opportunités dans les secteurs de la restauration et de l'hôtellerie. Plus de la moitié des Belges pensent que chaque restaurant devrait proposer une alternative végétarienne sur son menu. Près de la moitié des Belges sont également de cet avis lorsqu'il s'agit d'une alternative végétale. Avec le nombre croissant de flexitariens, les plats végétariens et végétaliens promettent de devenir un choix de plus en plus populaire.

Les substituts de viande et aux produits laitiers gagnent en popularité

De plus en plus de personnes optent pour une alternative végétale à la viande ou aux produits laitiers. Les substituts de viande qui ressemblent de près à la viande restent les plus populaires. Mais le tofu, le tempeh, le seitan et surtout les garnitures de sandwichs sont également consommés plus souvent qu'en 2020.

Les alternatives végétales aux produits laitiers sont également consommées plus fréquemment. En outre, les Belges consomment davantage de types de substituts différents, grâce notamment à la gamme croissante de substituts laitiers végétaliens.

De manière générale, l'intérêt pour les produits végétaux est en hausse par rapport à 2020. Les Belges sont particulièrement intéressés par les alternatives à la viande, aux produits laitiers et aux produits à base de viande. Et là aussi, ce sont principalement les jeunes qui tirent les ficelles.

En savoir plus sur cette enquête

Ce sont les résultats d'une enquête menée par iVOX pour le compte de l'asbl EVA. Ce baromètre semestriel sur l’alimentation végétale est réalisé depuis 2011. L'objectif de cette enquête est de mieux connaître les habitudes alimentaires des Belges et, plus précisément, le comportement, l'attitude et les seuils à l'égard des aliments d'origine végétale. Nous pouvons alors répondre à cela avec le travail d’EVA.

Le groupe cible est constitué de Belges âgés de plus de 18 ans.
Enquête en ligne auprès du panel de recherche iVOX (N : 2000 (Belges) + 400 (Bruxellois)) représentatif du sexe, de l'âge, du niveau d'éducation.

Marge d'erreur maximale pour un échantillon de 2000 répondants (fiabilité de 95%) : 2,08%.
Marge d'erreur maximale pour une enquête aléatoire de 400 répondants (fiabilité de 95%) : 4,85

07/03/2022

Vertical Tabs