Manger vegan est très sain quand c'est fait maison

wrapper2

wrapper

Dans un nouveau rapport, le Conseil supérieur de la santé donne son avis sur l'alimentation végétarienne et végétalienne. Selon le Conseil, un régime végétalien présente des avantages, mais varier son alimentation est important. Selon eux, une alimentation végétalienne n'est pas recommandée pour les nourrissons et les enfants de moins de trois ans, ni pour les femmes enceintes et les mères qui allaitent. Qu'en pense EVA?

Nous ne faisons ici référence qu'à un régime 100% végétal, car le Conseil considère le régime végétarien (lacto-ovo) comme étant non problématique.

EVA vzw est d'accord avec beaucoup de choses :

  • Varier son alimentation est fondamentale, et la nourriture vegan n'est pas nécessairement saine. Le professeur Van Winckel résume bien la situation : "Tous les régimes sont possibles, à tout âge. Je ne peux pas dire que le véganisme est sain ou malsain. Tout dépend de la façon dont vous concevez votre régime alimentaire".
    Si vous voulez manger sainement, vous ne devez pas manger des aliments 100 % végétaux, mais si vous voulez manger 100% vegan en raison de la souffrance animale qu'entraînent les produits d'origine animale, il est possible de manger sainement.
  • Un certain nombre de nutriments, tels que la vitamine B12 et les acides gras essentiels, constituent effectivement des préoccupations importantes et donc un risque possible pour les régimes exclusivement vegan.
  • Les conseils des professionnels de la santé, ainsi que des analyses de sang régulières, ne sont pas un luxe inutile.

Le grand écart

Nous apprécions l'équilibre recherché par le Conseil : d'une part, il ne se sent clairement pas appelé à recommander le véganisme à certains groupes, et ce modèle alimentaire est déconseillé. D'autre part, il donne aux personnes ayant choisi un régime alimentaire exclusivement vegan, les points d'attention. C'est une position un peu décalée, peut-être pour des raisons pragmatiques (celui qui veut le faire le fera de toute façon et a intérêt à le faire le mieux possible). Nous le comprenons, mais l'ensemble peut donner place à une certaine confusion ("Un régime végétalien trop restrictif ne convient pas aux nourrissons et aux jeunes enfants. Si vous choisissez ce type de régime, il est essentiel que vous demandiez conseil à un professionnel de la santé expérimenté.")

En ce qui concerne ces groupes critiques, EVA partage évidemment l'idée du Conseil supérieur de la santé selon laquelle ils doivent accorder une attention particulière à leur alimentation et peuvent être plus vulnérables aux carences. Néanmoins, nous voulons nous assurer qu'un régime vegan n'est pas présenté comme impossible pour eux. Les conseils homologues présents dans d'autres pays comme les États-Unis, la Norvège et les Pays-Bas ne le présentent pas non plus comme impossible.

Bénéfices pour la santé

Enfin, l'opinion est que plus on exclut certains aliments, plus le risque de carences nutritionnelles est accru. Ceci est bien sûr correct en théorie, mais on peut ajouter que d'une part l'exclusion des produits d'origine animale implique également l'exclusion ou la réduction de certains nutriments moins positifs. Deuxièmement, dans la pratique, on constate souvent que les vegans, tout en évitant complètement les produits animaux, augmentent considérablement la quantité et la variété de produits d'origine végétale, ce qui peut se traduire par un apport accru de certains nutriments positifs. Un régime végétalien équilibré peut donc contribuer à se prémunir contre certaines maladies, comme certaines formes de cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2 ou l'obésité.

28/04/2021

Vertical Tabs