SOS Poissons en détresse

wrapper2

wrapper

Le nouveau documentaire Netflix "Seaspiracy" incite les gens du monde entier à diminuer leur consommation de poisson, voire à l’arrêter. Pêche intensive, prises accidentelles, pollution, ... Le documentaire ne brosse pas un joli tableau de la pisciculture. L'exactitude des chiffres est sujette à débat, mais cela n'enlève rien au fait que manger moins ou pas de poisson est dans tous les cas meilleur pour l'environnement, la santé et les animaux. Si toi aussi tu souhaites laisser les poissons libres de nager tranquillement dans leur habitat naturel, nous t’accompagnerons dans cette nouvelle aventure.

Retrouver le goût du poisson

Les algues, ces petits légumes magiques que nous retrouvons dans la mer, imitent parfaitement le goût du poisson. Elles ne sont pas encore aussi répandues dans notre pays que dans certains pays asiatiques, mais cela change progressivement et ce, pour notre plus grand bonheur !

En plus d’être délicieuses, elles ont également un faible impact sur l'environnement ; en effet, elles ne nécessitent pratiquement pas de terre, d'eau douce ou de combustible fossile. Leur teneur élevée en protéines et leur richesse en vitamines et minéraux en font d'excellents substituts de viande.

Ces légumes de la mer se présentent sous différentes formes et couleurs. Tu connais certainement le nori, principalement utilisé pour envelopper les sushis. Il existe également le kombu, le wakamé et la salicorne, qui peuvent aussi sublimer de succulents plats.

Les algues sont disponibles dans beaucoup de supermarchés : sous forme de salade ou, encore plus facile à trouver, en feuilles (nori), au rayon « cuisine du monde ». En outre, tu trouveras une large variété d’algues dans les magasins biologiques. Elles peuvent être achetées fraîches (au rayon frais), séchées, en conserve, ou transformées en d'autres produits. Il est intéressant de savoir que la forme séchée est celle qui contient le plus de protéines.

Voici nos recettes préférées à base d'algues :

Découvre plus informations sur les algues dans notre article Algues: les légumes du futur, ou plonge dans notre collection de recettes.

Au supermarché

Pour plus de facilité, tu peux opter pour des substituts de poisson végétariens et/ou végétaliens au supermarché. Néanmoins, ces produits étant transformés, ils ne sont pas toujours sains. Si tu es sensible à cela, nous t’invitons à vérifier le Nutri-Score indiqué sur le paquet.

Bâtonnets de « poisson » et hamburgers végétariens
La majorité des supermarchés vend au moins un type de bâtonnets de « poisson » ou de hamburgers végétariens. Parfaits quand tu as peu de temps, ils sont presque identiques aux originaux et sont très appréciés des enfants.

Salade de « thon » et d'algues
Des marques comme Delio (végétalien), BonRill (végétalien) et Vitaquell (végétalien, disponible en ligne) commercialisent des versions végétales de la célèbre salade de thon. Fresh&Veggie (en magasins bio) propose également de la salade d'algues fraîches au rayon traiteur.

Et ce n'est pas tout !
Si tu souhaites quelque chose de plus spécial, il y existe les filets de « saumon » de Sofine, le « kibbeling végétalien » de chez Albert Heijn, et les boulettes aux algues du Delhaize. Chez Jumbo (en Flandre), tu trouveras le « Zalmon Sashimi », le « Notuna Sashimi » et le « Kalamariz » de Vegan Zeastar. Sur les boutiques en ligne spécialisées dans les produits végétariens, telles que VeggieDeli.nl et Veggie4U, l’offre est encore plus conséquente : thon, crevettes et scampis, sauce de poisson et calamars végétaliens.

Santé

Le poisson est souvent recommandé pour son apport important en acides gras oméga-3. Ces derniers proviennent principalement d'algues planctoniques unicellulaires et d'algues marines car les poissons ne peuvent pas les produire eux-mêmes. Il est donc préférable de consommer directement les algues pour obtenir des oméga-3. Par ailleurs, il existe de nombreux autres aliments riches en oméga-3 d'origine végétale :

  • Différentes sortes de noix et de graines (en particulier les cerneaux de noix et les graines de lin) ;
  • Huile et pâte de cerneaux de noix ;
  • Huile de graines de lin ou graines de lin moulues ;
  • Huile de soja ;
  • Margarines végétales enrichies. Parmi celles-ci, citons la « Becel Original » et la « Becel à l'huile d'avocat et à l'huile de citron vert » qui présentent le bon ratio d'acides gras essentiels (oméga-3 et oméga-6).

La recommandation quotidienne d'oméga-3 se situe entre 2,2 et 4,4 g. Voici comment obtenir 3 grammes d'oméga-3 :

  • une demi-cuillère à soupe d'huile de lin, ou
  • une cuillère à soupe d'huile végétale (autre que l'huile de lin. Par exemple l'huile de colza) + une poignée de noix non salées (de préférence des cerneaux de noix).
28/04/2021

Vertical Tabs