Voyages véganes: Budapest

wrapper2

wrapper

La première soirée d'un séjour en ville est toujours la plus belle des soirées. L'anticipation pendant le voyage, la découverte de la ville et du quartier où vous résidez et la première fois que vous pouvez goûter à la cuisine locale. J'ai choisi par conséquent le restaurant hongrois traditionnel Napfenyes pour commencer d’emblée à me familiariser avec cette cuisine. Lorsque vous entrez dans le restaurant, vous vous retrouvez d’abord dans une charmante petite boulangerie. Napfenyes est particulièrement connu pour ses desserts et propose aussi bien des délices crus que cuits. En ouvrant le menu, mon regard est tout de suite tombé sur le Napfényes Lavish Platter. Cette assiette était remplie de délicieuses sauces et de toutes sortes de substituts de viande faits maison, parmi lequel un cordon bleu dont je rêverai encore très longtemps. Nous avons fait tous les deux de notre mieux pour tout manger, mais avons tout de même dû laisser quelques bouchées et bribes. Notre charmante compagnie a choisi une version végétale de l'un des plats hongrois les plus connus: le goulash, servi avec de gros morceaux de cornichon et des pommes de terre cuites épicées.

Bien sûr, vous ne pouvez pas aller dans un restaurant réputé pour ses délicieux desserts sans en essayer un. Nous avons partagé une pâtisserie au tofu et au citron et un gâteau aux noisettes. Pour être honnête, je m'attendais à un peu plus, mais le plat principal (et l'addition que nous avons reçue par la suite) compensait largement cette déception!

Au bout d’une longue journée remplie d'art, de métros et de pieds endoloris, nous nous sommes retrouvés à Manga Cowboy, un restaurant situé tout près de notre appartement. Comme son nom l'indique, ce magasin utilise les célèbres bandes dessinés manga comme source d'inspiration pour le décor et le menu. J'ai opté pour les nouilles sautées au tofu, aux légumes et à la sauce soja, simple mais tout ce dont j'avais besoin après une journée fatigante. J'ai été par ailleurs agréablement surprise quand il s'est avéré qu'ils avaient même un dessert végane: du pouding au tapioca avec noix de coco et mangue. J'ai également commandé un très savoureux chai latte au lait de soja et j'ai pu conclure avec l'estomac bien rempli que Manga Cowboy vaut certainement une petite visite.

Après une promenade vers l’île Marguerite un peu asséchée, nous sommes passés le deuxième jour devant la petite boulangerie végane Fill Good. Il n’y a pas de places assises, mais heureusement c’était une belle journée et nous pouvions manger nos achats sur un banc à proximité. J'ai pris quelques pâtisseries dont je n'avais encore jamais entendu parler mais qui sont apparemment typiquement hongroises: csiga, une viennoiserie qui ressemble par sa forme à un suisse rond. J'en ai goûté d'une qui était fourrée au chocolat et une aux noix. Fourrage savoureuse, pâte croustillante et fine comme du papier, c'est plus que suffisant pour moi! La pizza que nous y avons mangé était également délicieuse.

Le troisième jour, nous sommes partis pour Buda visiter le palais de Budavár via le funiculaire du château de Buda, une sorte de train suspendu où vous pouvez profiter d’une vue panoramique sans égal sur Pest. Avant d’entreprendre ce périple, nous avons d'abord fait un saut chez Vegan Love. Ce petit restau sert du prêt-à-manger 100% végétal et est surtout célèbre pour ses délicieux burgers. J'en ai commandé un avec une sauce barbecue à l’arôme fumé, du ‘poulet’seitan frit et des oignons caramélisés. Exceptionnellement bon, juste dommage qu’on peut uniquement y obtenir des couverts en plastique pas du tout résistants à la croûte croquante qui entoure le seitan. J'ai finalement tout simplement tout mangé de mes mains, ce qui était un peu du tripotage puisque le burger était généreusement pourvu de sauce. Comme accompagnement, on peut avoir entre autres des frites (à la patate douce), mais j’ai décidé d’opter pour de délicieux macaronis onctueux. Ceux qui cherchent de la bonne nourriture, simple et surtout bon marché, c’est l’endroit idéal!

Budapest est une ville qui en matière de nourriture végétale a encore des choses à apprendre: lorsque mon compagnon de voyage demandait chez un restaurant hongrois traditionnel s'ils avaient des options véganes au menu, donc sans produits laitiers ni œufs, le serveur n’a même pas dit pour rire "offcourse, we have meat!". Cependant, il existe une belle offre de choses diverses qui rendront votre séjour en ville juste ce petit peu en plus merveilleux. Les petits prix sont en outre joliment empoché.

02/07/2019

Vertical Tabs